About Us
Support Us
Sites
Lire les Mises
Le RDPC-CPDM, a toujours contribué pour une déstabilisation de la société. Il profite de la pauvreté des citoyens pour asseoir sa politique.

La division des ethnies et la lutte entre les leaders inspirent le tribalisme, le despotisme et le népotisme. Ainsi donc cette déstabilisation entre les Hommes leurs entraînent dans un conflit séparatiste a répétition surtout lors des élections toute catégorie confondues.

Nous avons assistés chaque fois dans les zones plus profonde de la province du Centre et du Sud du Cameroun a des phénomènes incompréhensible. Chaque fois a l’approche des différentes élections des allogènes considérés comme opposants vivent dans une insécurité imaginable. On note dans leurs activités surtout sur le plan économique, des pertes  suite a des menaces faites par ces allogènes. Sans toute fois oublier les menaces de mort et des destructions de biens. ceci sous l’oeil des autorités rdpciste
Depuis très longtemps le Cameroun a perdu une jambe ce qui ne lui permet plus d’avancer normalement. Il trottine toutes les années et ne peut fournir des efforts au delà de ses capacités physiques.

   Existent il des hommes capable d’aider ce pays ? Oui les Hommes sont la mais il y a une manque de volonté dans le travail comme l’expliquait  le Pr Christoph Stuckelberger président et fondateur de Transparency international Switzerland, qui dit je cite publié dans l’article du 23/10/2006 dans  www.cameroun-online.com:

“je vois que des efforts sont faites au cameroun, mais ce que je vois aussi c’est  qu’il y a un décalage entre le discours public et la réalité c’est-a-dire, on fait des campagnes qui sont très nécessaires et très importantes en terme de sensibilisation, mais en dessous, il y a une réalité qui est que la corruption continue et ça la ou chaque individu doit prendre ses responsabilités de dire “non je résiste!” par ce que c’est injuste et ça affaiblit les pauvres. mais l’individu doit aussi être encouragé par des structures, par des lois, par des règlements internes dans chaque institution, par la protection de ceux qui rapportent des cas de corruptions. par exemple au chef de l’entreprise, qui sont protégés et pas punis, par ce que il arrive assez souvent que quelqu’un, un journaliste, qui décrit un cas, c’est le journaliste qu’on punit et pas la personne qui a commis le crime.”
Nous avons besoin de Changement   We need Changement
The RDPC-CPDM, has always contributed to the destabilization of Cameroon society. It takes advantage of the poverty of citizens to establish its policy.

  The division of ethnic groups and the struggle between the leaders inspire tribalism, despotism and nepotism. So this destabilization between people their train in a separatist conflict has mostly repeat elections all categories combined.

We have assisted each time in deeper areas of the Province of Central and South of Cameroon incomprehensible phenomena. Each time a different approach of elections considered alien opponents live in insecurity imaginable. We note in particular their economic, losses following a threat made ?by the alien. Without any time to forget the death threats and destruction of property. this under the eye of the authorities rdpciste.
Very long time Cameroon has lost a leg that no longer allows him to move normally. It trots all year and can not make efforts beyond their physical capabilities.

    There exist men able to help this country? Yes Men are but there is an unwillingness to work as explained by Professor Christoph Stuckelberger president and founder of Transparency International Switzerland, said that I quote in the article published in www.cameroun of 23/10/2006 -online.com:

"I see that efforts are being made ??in Cameroon, but also what I see is that there is a gap between public discourse and the reality that is to say, there are campaigns that are very necessary and very important in terms of awareness, but underneath there is a reality that corruption continues and that the or each individual must take responsibility to say "no I resist!" by what it is unjust and it undermines poor. but the individual must also be encouraged by structures, by laws, by-laws in each institution, by protecting those who report cases of corruption. for example the head of the company, which is protected and not punished, for what it often happens that someone, a journalist, who described a case, the journalist and not that punishes the person who committed the crime. "
LE CAMEROUN ET LE TRIBALISME
/
TRIBALISM IN CAMEROON
LE CAMEROUN INFIRME / CAMEROON    DISABLED BY THE CPDM